Menu

L'AMPA multiplie ses actions en Principauté de Monaco et à l'International pour soutenir la recherche, encourager les rencontres scientifiques, mieux comprendre la maladie et ses conséquences, sensibiliser le grand public et aider à l'accompagnement des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et de leurs familles

divshadow4
×

Annonce

There was a problem rendering your image gallery. Please make sure that the folder you are using in the Simple Image Gallery Pro plugin tags exists and contains valid image files. The plugin could not locate the folder: images/paradis

A l’instar du chercheur, le chorégraphe crée, imagine, tente, investigue, interprète, innove, déstructure, trébuche, recommence, explore, invente, s’obstine pour construire une histoire en devenir, toujours en mouvement. Faire se rencontrer la Danse et la recherche sur la maladie d’Alzheimer était un pari à la fois osé et audacieux. Osé, en ce sens qu’aborder ce mal emblématique, mystérieux et insaisissable requiert humilité, pudeur et respect. Audacieux, parce que mettre en scène Alzheimer oblige à dépasser nos préjugés, nos craintes les plus intimes pour toucher cette identité vacillante, cette humanité toujours présente malgré la maladie.

Lost Paradise, ballet moderne et engagé, est le fruit de cette rencontre inédite et pourtant si évidente tant l’Amour ne connaît ni le temps, ni les peurs, même lorsque la mémoire et les souvenirs s’égarent. Mieux comprendre la nature profonde de l’Homme, tel est sans doute l’un des nombreux points communs entre la Danse et la Science.

Ce ballet a été encouragée et soutenu par l’AMPA dans le but de sensibiliser le grand public à la maladie d’Alzheimer, à l’occasion de la Journée Mondiale Alzheimer, le 21 septembre 2013 à Monaco.

{gallery}paradis{/gallery}

Paradis Perdu Premier

Ballet contemporain sur la maladie d’Alzheimer

Sur une idée originale de Doris Eberle

Compagnie Danza Espiral - Cuba

Choregraphie Liliam padron

Musique José Antonio Mendez Padron

Scénographie et costumes Zenén Calero

Video : José Luis Guerrero Darias

Mécènes : Aline Floriel-Destezet, Stéphanie Labrouche, France Majoie Le Lous

Voir la brochure

 

Haut